This post is also available in: 繁體中文

Le Saint Maurice

48 Rue Jean Jaurès, 94800 Villejuif
01 56 20 31 97
Il y a quelques jours « Maman Ours » et moi-même avons souhaité faire découvrir à une amie taïwanaise un très bon restaurant français qui avait tout pour plaire, accueil chaleureux, plat copieux, produits frais et présentation quasi parfaite le tout pour un prix défiant toute concurrence. Bref un petit coin de paradis en pleine grisaille banlieusarde.

C’était l’occasion de vous préparer un petit post, sortir l’appareil photo et commencer à se lécher les babines en pensant au bon repas que nous allions faire.

Mais voilà, les choses se passent rarement telles qu’on les imagine.

Dès notre arrivée, nous notons quelques changements, la décoration a changé pour se faire plus « moderne », dommage le côté vieillot notamment avec d’anciennes photos de Villejuif, avait son charme et plaisait toujours beaucoup à nos ami(e)s et notre famille taïwanaise.

Mais notre surprise ne s’arrêta pas là, les visages qui nous étaient familiers n’étaient plus présents, les prix et la carte avaient changé.

Bref, le propriétaire venait juste de changer. « Maman Ours » s’en trouve tout de suite plutôt déçue et s’enquiert auprès de la personne qui nous reçoit de savoir si au moins ils avaient gardé les mêmes cuisiniers. On nous rassure en nous disant que pour le moment les cuisiniers sont bien les mêmes et que la nouvelle équipe est en train de se rôder. La carte a donc changé, c’est réduit en choix, les prix ont augmenté, mais la cuisine devrait toujours être aussi bonne.

Ce ne fut pas l’avis de « Maman Ours » qui étant quelqu’un d’assez direct fit remarquer dès l’entrée au « patron » que l’assiette était bien triste. En effet sa terrine de poisson se trouvait bien seule, avant il y avait toujours plein d’amis tous aussi colorés les un que les autres pour l’accompagner… branches de groseilles, feuille entière de basilic, petit bout d’ananas etc.

Le patron, un peu gêné, nous demande alors si c’est bon, et nous lui répondons que oui, ça va, il se défend donc d’un sourire en disant que c’était l’essentiel et que la « garniture » ce n’était donc au fond pas si important. « Maman Ours » acquiesce et laisse passer ce premier round en disant qu’elle attend de voir la suite.

Le plat principal arrive, c’est déjà mieux d’aspect, mais là encore les regrets arrivent vite. Tout d’abord, il n’y a pas d’accompagnement comme avant, petite salade de légumes frais, frites faites maison… Mais, plus grave, certains légumes ou sauces ont tout l’air d’être des produits congelés, en tout cas pas cuisinés sur place. Certes, nous retrouvons un peu de la présentation des cuisiniers, mais visiblement ils ne travaillent plus avec les mêmes ingrédients 🙁

« Maman Ours », qui est assez culottée, ne cache pas sa déception et le patron décide alors de mettre le paquet sur le dessert. Nos tartes à la vanille arrivent avec une multitude de fruits rouges frais et copieux, rendant le sourire à « Maman Ours » qui finit par dire « Good Ending ». Le nouveau patron a gagné le droit à une prochaine séance de rattrapage avec la famille Ours.

Notre amie n’a finalement pas si mal mangé pour le prix (menu du jour entrée – plat – dessert 12,90€) et même si notre avis à l’air un peu sévère au vu de ce que nous connaissions de ce restaurant, force est de constater que l’on mange bien mieux que dans certains restaurants touristiques parisien et pour un prix bien moindre.

Je reviendrai sûrement vers vous après notre prochaine sortie dans ce restaurant afin de vous faire part de notre avis final sur la question et de valider ou non s’il vaut toujours le coup de le découvrir.

This post is also available in: 繁體中文