Peut-être que cette scène est encore présente dans les méandres de nos mémoires « nous souhaitions quelque chose d’une grande main pour notre petite main ». Aujourd’hui, la petite main est devenue une grande main…

Cela me rappelle ce que j’ai un jour entendu dans la bouche d’un petit-enfant :« Vous allez devenir vieux un jour, et je vais grandir. » Je ne me souviens pas si je l’ai entendu dans la vraie vie ou dans un drama, mais je trouve que ce sont des mots très justes qui peuvent nous rendre mélancolique ou nous effrayer.

Comment pouvons-nous attraper et conserver ces moments de temps qui passe ?

On entend souvent dire qu’il faut savoir saisir le temps qui passe, mais le temps ne fait jamais de pause, alors comment pouvons-nous faire ?

Notre bébé a déjà 9 mois, je chéris tous les jours que je passe avec lui, j’essaie de faire de mon mieux pour qu’il se sente bien, et je l’aime avec soin et attention. Je multiplie les photos et les vidéos pour capturer toutes ses émotions, ses expressions, et même ses mouvements.

Mais encore aujourd’hui, je ne peux m’empêcher d’avoir le sentiment de ne pas avoir assez profité de tous ces instants. Quand je regarde en arrière à travers ses photos, ses vidéos, ma mémoire. Je trouve que c’est tout simplement incroyable à quelle vitesse tout ceci est passé et se trouve déjà derrière nous !

Combien avons-nous pu avoir de ces moments, et combien pouvons nous espérer en avoir encore ? Nul ne le sait… Nous ne pouvons que tenter de graver tous ces instants de magie et de bonheur le plus profondément dans nos mémoires.

Combien avons nous pu avoir des ces moments, et combien pouvons nous espérer en avoir encore ? Nul ne le sait… Nous ne pouvons que tenter de graver tous ces instants de magie et de bonheur le plus profondément dans nos mémoires.