Les Taïwanais, dans une grande majorité, sont très sensibles aux services et font très attention aux prix indiqués, promos et autres réductions affichées. Bien souvent, je me suis senti honteux en voyant « Maman ours » s’emporter, bloquer une caisse pour une vingtaine de centimes d’euros, pour ne pas avouer même parfois moins, nous obligeant ensuite à faire la queue à l’accueil du magasin pour se faire dédommager…

J’ai mis du temps à m’y faire, même si je suis dans mon droit, embêter tout le monde pour quelques centimes ( sans parler du rapport temps / bénéfice qui me semble démesuré ) me gêne. En tant que français, j’ai pris l’habitude des « petites arnaques » de la consommation, et surtout, comme beaucoup de gens, je crois, je laisse tomber afin de ne pas perdre de temps ou me faire remarquer…Négocier un prix je ne vous en parle même pas mais, ça c’est une autre histoire 😉

Les Taïwanais sont donc des gens de principes, le respect est très important, celui du client encore plus. Il n’y a pas si longtemps, je me rends donc dans une grande surface pour faire quelques courses pour « Bébé et Maman ours » tout en pensant très fort à « Maman ours ». En effet, voulant lui faire plaisir, je pense donc à prendre les produits du jour en promotions. Arrivé en caisse, je pense à vérifier en détails ( comme le fait « Maman ours » à chaque fois avant de partir ) la facture que me fournit la caissière au lieu de fourrer directement celle-ci dans ma poche sans aucune vérification. Je constate alors que mes produits ne sont pas passés en promo. J’hésite un instant en me disant que j’aurais dû vérifier en même temps que les articles étaient scannés, comme le fait également « Maman ours ». Mais, comme à mon habitude, pour ne pas embêter le client suivant je m’empresse de tout mettre dans mes sacs…Cette fois ci je décide de prendre sur moi et d’appliquer les principes de « Maman ours », j’interpelle donc la caissière en lui faisant remarquer ce qui, selon moi, était une erreur.

Celle-ci vérifie les produits en question et me réponds que tout est bon, les promotions sur ces produits sont faites le mardi. Ayant déjà beaucoup pris sur moi je poursuis donc sur ma lancée en répondant que justement je m’étais déplacé aujourd’hui jusqu’ici pour cela. La caissière me répète alors que les réductions sont valables « seulement » le mardi…mon cerveau arrive à décrocher quelques secondes de l’objectif premier que je lui avais fixé, mes yeux balaient rapidement la file d’attente, les gens, la caissière…et soudain…je prends conscience que nous sommes samedi…je bredouille quelques mots, je sens mon visage rougir de honte et m’excuse platement devant la caissière avant de repartir avec tous mes produits sans aucunes promotions et le poids des regards sur moi…jouer au Taïwanais ne me réussit pas, mais au moins je suis sûr que cela amusera beaucoup « Maman Ours » lorsque je lui raconterai cela arrivé à la maison.