« Souvenirs de Pérouges, cité médiévale, blason & dragon »

À l’occasion de la venue en France des parents de June durant l’été 2012, nous sommes allés rendre visite à la petite sœur de votre serviteur et en avons profité pour partir sur les traces de quelques souvenirs d’enfance.

Après un succulent barbecue, nous nous sommes donc rendus à Pérouges, une cité médiévale dont l’histoire débuta au 12e siècle et dont le blason réveillait à lui seul de nombreux souvenirs. Des parties de Donjons & Dragons aux nombreuses lectures de chevalerie ou d’Heroic fantasy, à peine le pied posé sur les premiers pavés la magie opère.

Pérouges fut sauvée des ruines, pour notre plus grande chance, au début du 20e siècle grâce à un comité de sauvegarde qui avait pour but de restaurer entièrement la ville ( sources ). Et l’on peut dire que ce comité a bien œuvré puisque Pérouges est maintenant classée parmi « Les Plus Beaux Villages de France ».

C’est donc sous un soleil de plomb et un ciel dégagé que nous avons arpenté ses jolies rues moyenâgeuses entièrement pavées, admiré les nombreuses bâtisses à colombages et, en ce qui concerne votre serviteur, se remémorer quelques souvenirs d’enfance réveillés par les douces odeurs de galettes qui parcouraient les petites ruelles tel un tracé de poudre invisible dont le dessein secret était l’explosion de vos papilles gustatives. Bref, un chant des sirènes dont nul ne peut vraiment échapper et qui finit donc inexorablement par se terminer sur une terrasse, ventre déjà bien rempli ou non.

Pour la petite anecdote, c’est ici que votre serviteur a côtoyé pour la première fois le monde du cinéma et de la télévision, en faisant sa première figuration dans un film anglais produit par la BBC « l’heure du cochon – The Hour of the Pig (The Advocate pour la version US ) »

3 jours magiques en costume plongés dans une reconstitution de l’époque des plus convaincante.

Cependant, malgré Ian Holm, Colin Firth et Amina ( les plus vieux se souviendront du refrain ci-dessous ), le film se trouva plutôt médiocre et ne fera même pas, à ma connaissance, l’objet d’une diffusion dans les salles de cinéma françaises.

C’est le dernier qui a parlé
Qui a raison dans ta maison
C’est le dernier qui a parlé
Qui a raison de toutes façons
Amina Annabi - Eurovision 1991

Ce n’était bien entendu pas la première fois que Pérouges servait de décors au monde du cinéma puisqu’il y fut tourné des films dès 1921 dont 3 films de feu Bernard Borderie sur « Les Trois Mousquetaires » ou bien encore « Angélique, Marquise des Anges ».

Allez un petit entracte avec quelques photos, je reprendrai mon petit hiatus plus bas 😉

Vous êtes encore là ? merci, alors je continue un peu 🙂

Pérouges est une petite cité plutôt vivante notamment à l’arrivée du printemps grâce à de nombreux événements, théâtre de rue, reconstitutions, visites contées, etc.

Mais faut-il encore tomber le bon jour, ce n’est pas non plus un parc d’attractions 😉 et cela tombe bien, car si vous souhaitez seulement savourez une petite promenade pleine de plénitude et de contemplation ces jours « off » seront parfaits pour vous.

Quoiqu’il en soit vous trouverez derrière le lien qui suit l’agenda de cette belle cité et pourrez ainsi décider du meilleur moment qui vous conviendra pour venir découvrir, à votre façon, ce petit joyau de la région Rhône-Alpes.

Bien entendu et comme je l’évoquais précédemment nous avons fini par nous poser à une des terrasses de la place du Tilleul ( place centrale de la cité où se trouve un énorme Tilleul qui à lui seul vaut le détour ), afin de déguster la fameuse galette au sucre de Pérouges dont vous retrouverez la recette ci-dessous accompagnée d’un bon cidre et de quelques bières bienvenues.

La galette de Pérouges*

Pour les marmitons dans l’âme voici la recette de la galette à réaliser chez vous !

  • Dissoudre 10 grammes de levure dans un peu d’eau tiède.
  • Dans 150 grammes de beurre, délayer un oeuf, 30 grammes de sucre et un zeste de citron.
  • Ajouter 200 grammes de farine, une pincée de sel à la levure et pétrir le tout.
  • Laisser lever 2 heures.
  • Etaler la pâte sur la plaque de votre four en rabattant les bords
  • Recouvrir de sucre semoule.
  • Parsemer de petits morceaux de beurre.
  • Cuire à four chaud environ 10 minutes.
  • Servir tiède.

*Marque déposée Thibaut

Sources

INFORMATIONS :
Site internet : www.perouges.org