Samedi, on était de sortie 🙂 et oui !

Maman et Papa avaient décidé de m’emmener au bois de Boulogne…Et pour cela on a bravé la jungle urbaine, nous sommes descendus dans des labyrinthes de tunnels aux odeurs suspectes, montés dans des gros serpents en aciers qui faisaient des bruits terribles à chaque fois que d’autres personnes courageuses comme nous descendaient ou montaient dans leurs ventres.

Maman remontait de temps en temps le haut de ma super poussette afin que j’aie un peu moins peur face à la vue de certaines têtes franchement louches, des géants tous pleins de poils, des grosses voix, des grosses têtes pleines de dents de gens qui semblaient avoir envient de me manger Brrrrrr… Du coup j’ai préféré fermer les yeux et dormir un peu.

Maman et Papa ont finalement dû trouver la sortie des tunnels, même sans mon aide, car lorsque j’ai entrouvert mes petits yeux, j’ai pu revoir la lumière du jour, le ciel bleu et ses quelques nuages moutonneux, mais, également le soleil…

C’est chiant le soleil ça pique les yeux et n’importe comment que je tourne ma tête je ne peux pas me cacher… Heureusement, j’ai un grand… Gros papa et des fois il cache bien le soleil pour moi 😉 mais surtout j’ai le plus beau des soleils, celui qui ne m’embête pas en me piquant les yeux…Le sourire de Maman qui me fait me sentir si spécial.

Et d’un seul coup, je me suis retrouvé entouré de verts…Du vert partout, ce n’est pas une blague hein ? Vraiment de partout…

Papa nous a trouvé un coin où l’on était tout seul, enfin presque car j’ai fait la connaissance de plein de choses qui bougeaient dans tous les sens, par terre, en l’air, sans compter les trucs qui ne pouvaient, a priori, pas se déplacer toutes seules, un peu comme moi dans certains cas…

Bref, après avoir mangé…car tout de même c’est ce qu’il y a de plus important dans la vie… N’est-ce pas ? Maman a bien voulu que je ne reste pas sur le plaid et que je parte à l’aventure sur au moins 1m !

J’ai donc commencé à aller faire la connaissance avec ce qu’on appelle des fleurs… N’est-ce pas ? C’est marrant ces choses-là, elles ont plein d’amies habillées pareil, elles dansent sans bouger leurs pieds au grès du vent… J’ai réussi à en aider deux, trois à pouvoir bouger un peu plus loin et s’élever dans les airs ( un peu comme quand je laisse Papa ou Maman m’aider à sortir de ma poussette ). Mais, même si ces fleurs sont bien accrochées par terre, ce n’est quand même pas facile de les attraper. J’ai également essayé d’en goûter quelques-unes mais c’est un peu bizarre, je n’ai pas pu approfondir la question car Maman n’aime pas que je goûte autre choses que ce qu’elle prépare pour moi… Je ne comprends pas mes parents…Ils sont bizarres, toujours à m’embêter… Heureusement qu’ils me donnent à manger pour se faire pardonner.

Papa m’a alors présenté de grands morceaux de bois plantés dans le sol. Il appelle cela des arbres, mais aussi des cèdres, des sapins, des pins…Il faut toujours qu’il complique tout mon Papa…Mais en plus, je n’aime pas trop, car quand on touche cela pique…Encore plus que le visage de Papa… Papa a alors voulu me présenter les bébés des morceaux de bois…Des pommes de pin…Trop bizarre je me demande bien aussi à quoi cela peut servir car ce n’est pas bon du tout, bon d’accord c’est rigolo, mais si on ne peut pas le mettre dans la bouche à quoi cela sert ?
C’est pour cela qu’on a toujours besoin de Maman, les Papa ils font que nous donner des trucs qui se mange pas…Ça m’énerve

Autour de nous il y avait pas mal de machins qui volent…Je crois que Papa a dit que c’était des oiseaux, mais on ne sait jamais trop avec Papa car un coup il dit: « regarde des corbeaux », ensuite « regarde une poule d’eau », « regarde des oiseaux…N’importe quoi…Je n’ai même pas le temps de leur dire bonjour, des fois même pas eu le temps de les voir tout court… J’ai quand même vu les plus gros, ils étaient noirs et parlaient comme moi je râle, c’est dire qu’ils ne savent faire que grrrouaaa grouuuuaaaa, mais là encore je n’ai pas pu en goûter un seul…